Mesotheliome.fr
 

Accueil

Mésothéliome
Qu'estce que le mésothéliome
Symptômes et diagnostic
Étapes d mésothéliome

Traitement
du mésothéliome

• Chirurgie
• Chimiothérapie
• Radiothérapie
• Essais cliniques
• Soins palliatifs

Spécialistes
du mésothéliome


Centres de traitement

Nouvelles du mésothéliome



 

 

Symptômes et diagnostic du mésothéliome

Symptômes

Les symptômes précoces du mésothéliome sont de nature non spécifique et peuvent retarder le diagnostic. En général, essoufflement, douleur de poitrine et toux persistante sont des symptômes communs du mésothéliome pleural, mais dans certain cas, ils ne peut pas être suffisamment graves que pour pousser le patient à une consultation médicale. Certains patients se plaignent de douleur de l'omoplate ou du bas du dos. Ces symptômes la plupart du temps surviennent 2-3 mois avant un diagnostic confirmé. Dans le mésothéliome péritonéal, douleur abdominale et gonflement, nausée ou vomissement, obstruction intestinale et perte de poids sont les symptômes les plus communs. De façon importante, ces symptômes ne sont pas particuliers du mésothéliome et peuvent donc être des symptômes d'autres conditions. L'évaluation par un médecin qualifié est toujours recommandée.

Alors que le mésothéliome progresse, l’effusion pleurale (amoncellement de fluide entre les deux couches pleurales) se produit chez 95 % des patients, et c'est ce symptôme qui finalement amène les patients à consulter leur médecin. Lors de cette visite, une radio thoracique peut confirmer l'effusion. Un épaississement de la plèvre peut aussi être noté à ce moment. Si le médecin traitant soupçonne un cancer, il peut adresser son patient à un hôpital consultant spécialisé dans le cancer du poumon et le mésothéliome.

Lorsque votre médecin recommande de vous adresser, les renseignements suivants devraient vous être donnés :

  • L'endroit où vous êtes adressé.
  • Quand le rendez-vous sera pris.
  • Qui vous consulterez.
  • À quel test pouvez-vous vous attendre.
  • Quand le résultat des tests sera disponible.

L'Institut National de la Santé et d'Excellence Clinique (National Institute for Health and Clinical Excellence) a développé les directives générales suivantes pour adresser un patient suspect de cancer, en vigueur depuis juin 2005. Ces directives peuvent ne pas s’appliquer à tous les individus, et vous devriez toujours discuter des détails de votre cas spécifique avec votre équipe de soins médicaux, pour que vous puissiez jouer une fonction anticipatoire dans votre traitement et vos soins.

Une évaluation de l'urgence sera faite par votre médecin et sera basée sur les critères suivants :

  • A adresser immédiatement : Le patient nécessite une consultation dans les heures qui suivent.
  • A adresser de manière urgente : Le patient sera vu dans les 15 jours qui suivent.
  • Non urgent : Tous les autres adresses.

Une fois l'urgence déterminée, votre médecin enverra tous les renseignements qui concernent à votre cas à votre spécialiste pour évaluation.

Diagnostic

Un diagnostic de mésothéliome est souvent obtenu à partir d'une évaluation prudente des conclusions cliniques et radiologiques, en plus d'une biopsie tissulaire de confirmation. Certains des tests que votre spécialiste peut recommander et leur valeur diagnostique et d’évaluation du mésothéliome sont présentés ci-après.

  • Tomographie assistée par ordinateur (CT)

    Les tomodensitométries sont capables de révéler une effusion pleurale, ainsi que des épaississement pleural, calcification pleurale, épaississement des fissures interlobulaires ou invasion possible des parois thoraciques. Cependant, la CT ne peut pas faire la différence entre des changements associés à une maladie d'amiante bénigne, ou entre un adénocarcinome du poumon et un mésothéliome. Les tomodensitométries peuvent aussi avoir une valeur pour guider la fine aiguille d’aspiration de masses pleurales pour le diagnostic tissulaire. Ce scanner prend 10-30 minutes habituellement, mais peut varier selon le patient.

  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)

    Les scanners IRM sont souvent utilisés pour déterminer l'ampleur d’une tumeur avant un traitement agressif. Ils fournissent des images dans des plans multiples et peuvnt donc mieux identifier les tumeurs par rapport aux structures normales. Ils sont aussi plus exacts que les CT pour estimer l’élargissement des ganglions lymphatiques médiastinaux logés entre les deux poumons, ainsi qu'une surface diaphragmatique claire, tous deux ayant une fonction importante pour l’option chirurgicale. Ce scanner IRM prend habituellement 20-40 minutes, mais peut varier selon le patient.

  • Tomographie par émission de positons (TEP)

    L'imagerie TEP est en train d'occuper une part importante du diagnostic et de l’évaluation du mésothéliome. Les TEP sont considérés comme les meilleurs diagnostiques des sites tumoraux, ainsi que les meilleurs pour déterminer le stade du mésothéliome. Les scanners TEP sont relativement nouveaux et peuvent donc ne pas être disponibles dans tous les établissements, il peut s’avérer nécessaire de voyager pour trouver un centre spécialisé qui en ait un.

  • L'analyse de fluides

    Analyser le liquide pleural pour y trouver des cellules malignes n’a qu’une valeur diagnostique limitée pour le mésothéliome. La thoracentèse diagnostique par laquelle des cellules sont extraites de la cavité pleurale est faite communément quand il y a une suspicion de mésothéliome. Malheureusement, les résultats sont négatifs ou non concluants dans presque 85% des tests. Même dans le cas d'un résultat de liquide positif, les médecins peuvent opter pour une biopsie de confirmation du moment que ce n'est pas au détriment de la santé du patient.

  • Analyse de tissu (Biopsie)

    Dans la plupart des cas, finalement une aiguille prélève une biopsie de plèvre, ou une biopsie chirurgicale confirme le diagnostic de mésothéliome. Lors d’une procédure de biopsie pleurale, le chirurgien fait une petite incision dans la paroi thoracique et insère dans la poitrine entre deux côtes un mince tube illuminé appelé thorascope. Il retirera un échantillon de tissu qui sera ensuite examiner sous microscope par un pathologiste. Lors de biopsie péritonéale, le chirurgien fait d'une petite incision dans l'abdomen et insert un péritonéoscope dans la cavité abdominale.

 

Continuer vers Les étapes du mésothéliome

 

 

 

 

 

 
 

Le contenu de ce site web n’a pour buts que d’informer, et ne devrait pas être considéré comme fournissant des conseils médicaux. Il est toujours recommandé de consulter votre médecin.